DÉFAUTS DANS L'AGROALIMENTAIRE >

Quand les défauts cachés deviennent visibles

Plus

Types de défauts des produits agro-alimentaires

Les exigences croissantes en matière de qualité des fruits et légumes entraînent une augmentation des besoins en automatisation des processus d’inspection des produits.

Dans notre infographie concernant les défauts potentiels des produits agro-alimentaires, nous nous concentrerons sur le monde de l’agriculture. Nous verrons quels défauts surviennent le plus souvent et comment les technologies les plus modernes de vision industrielle peuvent aider à les détecter.

Pour cela, les caméras couleur linéaires permettent de reconnaître automatiquement les couleurs et d’assurer le tri des produits à très grande vitesse.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre page sur les caméras couleur linéaires.

Changement de couleurs

Si la couleur détermine souvent le niveau de maturité d’un produit alimentaire, elle est aussi utilisée à des fins de classification par les supermarchés.

Les supermarchés haut-de-gamme ont tendance à privilégier les produits parfaits avec certaines nuances de couleurs, et sont prêts à payer plus pour les obtenir. Il est donc dans l'intérêt des producteurs de fruits et légumes d'assurer une classification adéquate et rapide.

Taille


Les supermarchés fixent les critères de taille des produits souhaités. Pour obtenir le meilleur rendement possible et réduire les déchets au maximum, les producteurs devront récolter au bon moment.

Il est possible d’automatiser ce processus avec un système de vision : celui-ci génère des données sur la position et la taille des produits dans les champs et permet ainsi d’identifier ceux qui peuvent être récoltés.

L'emplacement de chaque fruit ou légume répondant aux critères est alors transmis à un système de cueillette automatisée qui remplace la récolte à la main. Pour les fruits et légumes qui n’ont pu être récoltés, le système détermine à quel moment ils pourront l’être en prenant en compte les prévisions météorologiques.

Le LMI Gocator est parfait pour scanner les cultures en 3D, son indice de protection IP67 le rend également idéal pour fonctionner en extérieur.

Voici un exemple d'utilisation pour aider à automatiser la récolte du brocoli.

Tous les produits vont naturellement présenter des variations de forme et le système de vision devra en tenir compte dans son processus de classement.

Défauts de forme


La forme des fruits et légumes est également un critère de sélection pour trouver les produits « parfaits ». Il est donc également intéressant pour les agriculteurs de les séparer des fruits et légumes aux formes inhabituelles.

Le logiciel CVB dispose d'un outil polyvalent de reconnaissance de formes issu de recherches sur l'intelligence artificielle.

Il rassemble des informations obtenues par différents angles de vue et différentes sources (des données de nuages de points 3D provenant du LMI Gocator par exemple) afin d’identifier les caractéristiques clés qui permettent de classer le produit.

Les défauts ne sont malheureusement pas toujours visibles sur la surface du produit. Il est alors nécessaire de recourir à des techniques permettant de voir au-delà de la superficie.

Produits délicats


Les fruits et légumes délicats peuvent très facilement s’abîmer entre le moment de leur récolte et leur présentation sur les étals. Même en y faisant attention, il existe toujours un risque de meurtrissures au cours des nombreuses manipulations, par l’homme ou la machine. Celles-ci peuvent rester invisibles en surface.

Moisissures


Les moisissures peuvent se développer sur les produits vivants et en décomposition, et se propager assez rapidement. Lorsqu’un système de vision couleur ou un œil bien entraîné les détecte, il est souvent déjà trop tard et le champignon s’est déjà fortement développé. Une détection précoce des moisissures peut aider à réduire sa propagation et à réduire les coûts.

Maturité

La couleur d’un fruit ou légume détermine souvent son degré de maturité. Les systèmes de vision couleur sont dans ce cas parfaits pour cette tâche. Mais comment procéder avec les produits qui ne changent pas de couleur à maturité ? L'inspection au niveau moléculaire est alors nécessaire. Les dernières avancées technologiques en matière de vision industrielle peuvent y contribuer.

Parasites & maladies

Il est important de reconnaître très tôt la présence de parasites et de maladies dans les cultures afin de pouvoir réagir rapidement. Généralement, les maladies sont identifiées et traitées manuellement. Cependant, les signes de maladie ne sont pas toujours visibles en surface et demandent à être identifiés avec de meilleures méthodes d'inspection.

Les progrès récents en vision industrielle ont permis de développer de nouvelles techniques qui permettent de voir au-delà de la surface des fruits et légumes afin de détecter les meurtrissures « cachées », les moisissures, les maladies et les parasites qui restent invisibles avec un système traditionnel de vision industrielle couleur. Ces nouveaux systèmes de vision sont par exemple en mesure de détecter la maturité d'un produit sans que celui-ci ne change de couleur en mûrissant, comme c’est le cas pour un avocat.

La vision hyperspectrale rend possible l’inspection des matières organiques au niveau des molécules, apportant à la vision industrielle tous les avantages de la spectroscopie.

Pour en savoir plus sur son fonctionnement, consultez notre site.

Industrie agro-alimentaire

Découvrez comment la vision industrielle a contribué au fil des ans à améliorer l'automatisation et l'efficacité des processus de production dans les industries agro-alimentaires.

Consultez notre expert !

Bonjour, je suis Stephane Koffi, ingénieur technico-commercial chez STEMMER IMAGING.

Contactez-moi pour des questions sur les solutions pour l'industrie alimentaire, je serai heureux de vous aider.

Contact

Fran­ce

STEMMER IMAGING S.A.S.
„Le Quadral“
23 bis, rue Edouard Nieuport
92150 Suresnes 
Fran­ce

+33 1 45 06 95 60
+33 1 40 99 11 88
info@stemmer-imaging.fr