DE QUOI UN ÉCLAIRAGE INTELLIGENT DE

VISION INDUSTRIELLE EST-IL CAPABLE ? >

En savoir plus sur l'éclairage intelligent | Partie 1

Plus

Applications des caméras linéaires

Les systèmes de caméras linéaires sont principalement utilisés pour inspecter des matériaux continus. Ils conviennent aussi idéalement aux applications nécessitant une résolution ou une vitesse extrêmement élevée, ainsi qu’à l’inspection d’objets cylindriques ou en rotation.

Inspection de bande

Un champ d’application typique des caméras linéaires est l’inspection des produits continus tels que le tissu, le papier, le verre ou encore les plaques d’acier. Ces objets n’ont pas de début ou de fin défini(e) et sont parfois considérés comme présentant une longueur infinie.

Bandes transporteuses

La technologie linéaire est parfaitement adaptée à l’inspection d’objets sur bandes transporteuses, en particulier lorsque la longueur de l’objet à inspecter varie et qu’une image haute résolution est requise. Si les images devaient être capturées avec une caméra matricielle, un champ de vision vertical doté d'une grandeur suffisante serait alors nécessaire pour capturer l'objet le plus grand, engendrant ainsi une baisse de la résolution. De plus, éclairer de larges zones peut représenter un problème. Les caméras linéaires contournent ces problèmes en variant efficacement la hauteur de l’image en fonction des signaux de démarrage/d’arrêt déclenchés lorsque l’objet à inspecter dépasse le champ de vision de la caméra. De plus, il est bien plus aisé d'éclairer une seule ligne à travers la bande transporteuse.

Objets en rotation

La technologie linéaire convient particulièrement au traitement des composants cylindriques. Réaliser cette opération avec une caméra matricielle est bien trop compliqué. De fait, il serait nécessaire de corriger la distorsion engendrée par la capture de la surface courbée, mais aussi de travailler avec des images multiples afin de capturer l’intégralité de la surface. Une caméra linéaire enregistre la même position optique sur tout le cylindre évitant ainsi toute distorsion ; la rotation du cylindre génère une image « déroulée » de la surface complète.