NEWS@IMAGING

Toujours une longueur d'avance

Dakota - Système de vision 3D développé par GipsVision en partenariat avec STEMMER IMAGING

17 novembre 2014

Détecter un défaut avant même qu’il ne se produise, voilà ce que permet le système d’inspection 3D Dakota conçu par GipsVision.

Actuellement utilisé dans plus de 6 pays notamment aux États-Unis, Dakota est un système 3D fiable et rapide de contrôle qualité des blocs de mousse polyuréthane moulés par injection. Mis en œuvre juste avant l’injection des moules, il évite la production de mousses défectueuses et un gaspillage significatif de matière.

L'insertion des composants dans le moule est faite manuellement car trop délicate à automatisée. Vue la cadence importante de la ligne cette opération manuelle est source d'erreurs fréquentes, composants manquants ou mal positionnés. Ces défauts sont rédhibitoires pour le produit final et délicats à détecter un fois le pain de mousse terminé.

On évite de produire une pièce incomplète

Inséré dans la ligne de fabrication des mousses juste après l'insertion, le système Dakota vérifie la présence et la position de tous les composants placés dans les moules avant l'injection, et autorise ou non en fonction l’injection de la mousse. On évite ainsi de produire une pièce incomplète, ce qui permet

  • une économie de matière (diminution des rebuts),
  • une économie de main d'œuvre (contrôles visuel a posteriori devenus inutiles), et
  • une diminution des alertes qualités et autre retours de produits livrés au client.

Dakota inspecte chariot après chariot les composants – ou inserts (quelques exemples en Figure 2) – qui, placés dans le moule vide avant injection, doivent équiper le pain de mousse terminé. Ces inserts peuvent être de différentes matière, taille, épaisseur, couleur et aspect : fils métalliques, clips en plastique, toiles, blocs de mousse….

Dakota permet de paramétrer jusqu’à 999 références différentes de moule dans sa base de données et effectuer sur chaque moule jusqu’à 999 contrôles ponctuels. De plus, il peut s’adapter à des moules et des chariots de taille variable, ainsi qu’à la vitesse variable de la ligne de production. Un exemple d’utilisation mis en place aux USA est l’inspection de moules d’une taille de 170mm sur un convoyeur allant à une vitesse de 14m/min par moment. Le système est toutefois encore loin de ses limites.

Basé sur la triangulation

Le principe de vision 3D est basé sur la triangulation, à savoir la mise en œuvre d’un plan laser transversal et d’une caméra haute performance qui relève chaque seconde jusqu’à 1000 profils de 2000 pixels de large. L’angle entre la caméra et le plan laser permet d’extraire du profil laser l’information de hauteur, moyennant un calibrage précis et adapté à la configuration de la ligne et des moules. Ce système génère donc une image 3D du moule et des inserts qu’il contient, permettant donc leur localisation en 3 dimensions.

Cette application rendue possible grâce au partenariat étroit entre GIPS Vision et STEMMER IMAGING France a non seulement abouti à un ROI pour les clients, mais est également un pas dans la direction d’une production vente offrant une utilisation des matières premières respectueuse de l’environnement.